Extrémisme athée, seuil de tolérance, bouc émissaire et tête de turc.

A gauche: Shit Christ & fondamentalistes chrétiens; à droite: caricatures contre la Charia et surtout pas d'amalgame!

D’un côté:

Un théâtre (sponsorisé par de l’argent publique) qui balance des excréments sur un Christ en scène, un crucifix plongé dans de l’urine et après d’innombrables couvertures de presse orientées, une manifestation spontanée pacifique de chrétiens dénonce le ras-le-bol des insultes et des persécutions religieuses. Cette présence dans le monopole de l’espace publique déclenche alors la foudre de la bien-pensance. La presse aux ordres, les ministres, les sponsorisés publiques (jusqu’aux pasteurs officiels…) crient tous à la liberté d’expression et accusent ces manifestants d’être des intégristes, des fondamentalistes chrétiens. (On avait déjà eu un petite piqûre de presse avec « fondamentalisme chrétien » avec l’assassin franc-maçon Norvégien).

De l’autre:

Un journal satirique athée s’apprête à sortir un spécial caricaturant la Charia (les numéros normaux se concentrent de manière presque obsessive sur l’Eglise: ici, ): les bureaux brûlent, le site internet est piraté et les imprimés partent en fumées.

Florilège:

Dominique Sopo : “On ignore si c’est une provocation des intégristes islamistes ou des provocateurs d’extrême droite, l’enquête le dira.”

Karim Zeribi (anciennement joueur de ballonpied et maintenant élu à Marseille): Pas d’amalgame! Ou alors peut-être d’extrême-droite [chrétienne? NDLR] Dixit in RMC-GG, Karim Zeribi

Riss, dessinateur à Charlie Hebdo : “On ne sait pas qui a fait ça. Dans ce numéro, il y a un article sur les catholiques intégristes aussi.”

"Il faut que cessent les provocations contre les musulmans", J. Chirac, 2006.

Conclusions:

Quand des intégristes athées s’en prennent aux musulmans, invariablement, les seuls qui reçoivent, ce sont les chrétiens, odieux croisés fondamentalistes torquémadistes et éternelles cibles sans risque.

En ripouxblique, ça sent vraiment la fin de règne.

Publicités