Le rapport secret sur l’argent des syndicats: clientélisme et corruption.

« Le rapport parlementaire contenait « des chiffres qui, mis bout à bout, peuvent surprendre par leur ampleur », explique Nicolas Perruchot. « Et ce d’autant plus que l’opacité des financements, comme la quasi-absence de contrôle, rend ce système perfectible ».

Le rapport d’enquête, qui a demandé six mois de travail à commission dont le rapporteur était le député Nouveau Centre Nicolas Perruchot, a été rejeté le 30 novembre, fait exceptionnel, entraînant sa non publication.

Nicolas Perruchot estime que le sujet a été jugé « trop sensible à six mois de la présidentielle »

… est-ce une forme de mafia d’Etat?

Crédit photo: Agoravox.fr

Montant: 4 milliard par an…Still counting.

Ici. ou Ici.

Publicités