Le soleil en Europe se lève à l’Est. Et on s’y oppose?

La Hongrie montre la voie de la dérévolution et les apparatchiks menacent, vitupèrent, accusent.

Lu sur le blog du diocèse de Fréjus:

« La République de Hongrie, pardon…. La Hongrie sonnerait-elle le glas du fatalisme, du destin inéluctable d’un monde lancé dans la course hégélienne de l’histoire sans retour possible ?

Ce qui vient de se passer dans un pays étouffé par des décennies de communisme est un cinglant rappel au monde que l’histoire est ce que les hommes en font. N’en déplaise à Hegel, l’histoire n’est pas une progression constante subie comme un destin. La marche de l’histoire n’est pas synonyme de progrès, tout aujourd’hui nous le rappelle. Le progrès et le modernisme n’ont pas tenu leur promesse d’un monde meilleur. Bien au contraire, ils ont plongé les hommes dans un désarroi d’une rare violence. Hormis quelques idéologues teintés de rouge, il n’y plus personne pour chercher son salut dans la course en avant.

Revenir aux fondamentaux, sans pour autant rêver de ce vieil âge d’or que Cicéron déplorait déjà, semble aujourd’hui possible. La Hongrie l’a prouvé. Mais que s’est-il passé dans cette terre lointaine désormais si décriée des bons penseurs occidentaux ? Un peuple a choisi et soutenu des hommes de convictions. »

(Source: Le Blog de l’Observatoire Sociopolitique du diocèse de Fréjus-Toulon.) Merci au SalonBeige.

Qui sera notre homme de conviction pour restaurer la France?
En ce début d’année, tous les voeux sont possible!
Vive le roi!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s