8 Novembre 397: Mort de Saint-Martin

Saint Martin de Tours (Hongrie, en 316 ou 317; +Candes 397)

Saint Martin est un saint essentiel pour notre pays: Saint Patron, protecteur dynastique et source d’une de nos couleurs.

Saint Martin , saint patron de la France

St Perpetuus, sixième évêque de Tours (461-491), fit construire pour St Martin un grand sanctuaire en remplacement de la petite chapelle de St Brice qui abritait son tombeau . C’est ainsi qu’une première basilique put recevoir non seulement tous les pèlerins de Touraine et de Francie mais les rois mérovingiens eux-mêmes. Dès le ve siècle, Tours était le premier lieu de pèlerinage des Gaules; en effet, le manteau de St Martin devint une relique très précieuse dans notre pays.

Quand Clovis attribua sa victoire de Vouillé face aux Wisigoths (507) à la protection de Saint Martin et de Saint Hilaire (auprès duquel Martin alla quant il quitta l’armé), St Martin devint alors le saint patron des Francs.

Un culte unanime.

Les Mérovingiens furent imités ensuite par les Carolingiens.

La cape de saint Martin de Tours, qui fut envoyée comme relique à la Chapelle palatine d’Aix-la-Chapelle pour Charlemagne, est elle-même à l’origine du mot « chapelle », c’est-à-dire l’endroit où l’on gardait la « c(h)ape » du saint.  On peut noter dans des archives de 678 que cette chape fait partie du Trésor Royal de France et qu’elle est portée comme protection dans les batailles

Les Carolingiens furent imités par les capétiens.

Les descendants des Robertiens se déclarèrent « abbés laïcs de St Martin de Tours », c’est à dire protecteurs officiels du sanctuaire. La c(h)ape de Saint Martin est à l’origine du nom d’Hugues Capet et de la dynastie des Capétiens qui en découlent, étant ‘abbé laïc de la collégiale Saint-Martin de Tours.

Ainsi, du royaume d’Austrasie jusqu’à la fin de l’Ancien Régime, saint Martin reste le symbole de l’unité française.

La chape nous donna ce bleu qui porte les lys. 

Saint Martin évêque

Il ne s’agit pas de la moitié du manteau rouge de l’officier qu’il avait été et qu’il avait partagé avec un pauvre , il s’agit plutôt de son vêtement épiscopal, sa chape d’évêque, vêtement bleu. On peut alors considérer la chape de notre Saint Patron comme la source de notre bleu national (pour on lire plus à ce sujet, cliquez ici)

Devenue collégiale en 818, l’église fut incendiée par les Normands en 848, puis à nouveau accidentellement en 994. Pendant la guerre de religion de 1562, la châsse de saint Martin fut brûlée par les protestants et seuls furent conservés un morceau du crâne et un os du bras. La basilique de Tours qui datait essentiellement du XIe siècle, fut désaffectée, vandalisée et transformée en écurie en 1793, puis démolie à titre préventif, car menaçant ruine. En 1802, seules deux tours étant conservées (la Tour Charlemagne, la Tour de l’Horloge et une galerie de cloître).

L’église furent reconstruite dans des proportions plus modestes entre 1890 et 1923.

Nouvelle crypte du Tombeau de Saint Martin

Ps: à noter, à Bussy-Saint-Martin, la présence d ‘un reliquaire présentant la manche du Saint.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s