Le métier de roi est grand, noble et délicieux, quand on se sent digne de bien s’acquitter de toutes les choses auxquelles il engage ; mais il n’est pas exempt de peines, de fatigues, d’inquiétudes.

…Dixit Louis XIV.

Jean-Christian Petitfils (1) se demande si, en nos temps démocratiques de « gouvernance » et de « management », les réflexions du Roi-Soleil ont encore du sens. La réponse de l’historien de l’Ancien Régime est positive : trois siècles après sa mort, Louis XIV peut encore nous dispenser des « leçons de lucidité et d’énergie. »

(1). Louis XIV. Le Métier de roi. Mémoires et écrits politiques, présentation de Jean-Christian Petitfils, Perrin, « Les Mémorables ».

le_metier_d'etre_roi

Publicités