« Je n’ai jamais disposé d’un compte en Suisse ou ailleurs à l’étranger. Jamais. »

Aujourd’hui, soit 4 mois (!) après cette première déclaration, « [Jérome CAHUZAC], l’ancien ministre DU BUDGET (re-!!) a été mis en examen pour « blanchiment de fraude fiscale ».

Et on ne trouve pas ça minable, ni au gouvernement, ni dans la presse?! Nous avons plutôt droit à un concert de déceptions faussement surprises dans les média.

Sur le même sujet, on attend Nicolas Sarkozy, toute la nébuleuse PS des bouches-du-Rhône,  sans présagé de qui que soit d’autre occupant un poste d’élu dans ce régime de particrates.

Et dire que J. Attali, qui n’est rien d’autre depuis qu’il fut tout auprès de F. Mitterrand,  propose de renforcer ce régime oligarchique en mettant fin à l’expression du peuple, qui décidément ne se laisse pas mener.

« Ils faut les chasser tous, tout de suite« , dit Robert Ménard, qui siffle un « hors jeu général« , n’ayant « plus confiance, je ne les crois plus. Ils sont disqualifiés. Les uns et les autres ».

Quand on appelle à la révolution, c’est que ça gronde en république bananière…

Orage-élysée

Publicités