La France de 2013: plutôt Chute de Rome ou 1789?

Pas vraiment folichon comme alternative, mais il faut bien reconnaître que nos médias se tournent vers notre histoire pour comprendre ce qui se passe dans notre France qui gronde.

On a donc le choix entre Louis XVI-le-benêt c/ Le persiflan, ou alors Chute de Rome c/ le système-qui-s’écroule.

 

Louis XVI n’étant ni un benêt ni un autiste horloger, la révolution étant surtout due à une élite embourgeoisée ayant perdu le sens du sacré et à des menées étrangères de propagande en collusion avec des intérêts particuliers, je ne vois guère le lien avec notre président, mais bien avec notre société officielle.

La chute de la république de Rome étant due à son incapacité à gérer les tensions claniques ni à assimiler les minorités intégrées à son territoire,  tout autant qu’à sa population décadente et individualiste qui ne vivaient que de clientélisme et de corruption, j’y retrouve plus les  traits de notre époque.

Quoiqu’il en soit, les analyses nous prédisent toutes un futur autoritaire.

Ca, c’est si le régime se maintient sous une forme plus féroce au bénéfice de quelques-uns, les mêmes ou d’autres d’ailleurs. En gros, rien ne change si ce n’est la liberté d’expression qui sera très réduite, et elle est déjà fort mise à mal dans notre France.

Mais il reste une solution pacifiée, légitime, qui ne s’établit au détriment de personne et au bénéfice de tous,  que nos médias pavloviens et moutonniers n’envisagent même pas tant leur vison est courte: le retour du roi.

Retrouvons nos libertés.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s