Conseil de l’Europe: le Gouvernement est appelé à justifier la brutale répression des manifestants anti-Loi Taubira

phot LMPT.jpg

Lors de la manifestation du 24 mars 2013, de nombreuses personnes dont de très jeunes enfants, des femmes et des personnes âgées ont été violentées et gazées sans nécessité par les forces de l’ordre.

Pour cette violente répression policière, le gouvernement français devra s’expliquer devant le Comité des Ministres du Conseil de l’Europe, qui s’inquiète des attaques contre la liberté religieuse.

Mais le Gouvernement  ne craindra rien (la Turquie a violé 14 fois leur traité!). Ce n’est que le Conseil de l’Europe, c’est-à-dire un reliquats de l’idéologie internationaliste européenne qui a échouée au profit de l’UE. C’est à se demander pourquoi il existe encore.

Il est à noter que la Cour Européenne a rendu une décision condamnant la Norvège pour avoir enseigné le christianisme à l’école, ouvrant ainsi une menace sérieuse sur les écoles confessionnelles…

Notons aussi que des fonctionnaires-juges-ministres demandent des comptes au Gouvernement auquel ils appartiennent et dont ils partagent l’idéologie

Bref, pas mieux que le CESE, cette histoire n’est qu’un écran de fumée…

Publicités