Le ridicule tuera-t-il l’Assemblée des Partis?

Il semblerait bien que la gentille victime « antifa » que nous présente la presse ne soit pas tombée sous les coups de je ne sais quelle bête immonde, mais bien sous celle de sa propre bêtise (attisée ou non par des manipulateurs professionnels, qu’il serait d’ailleurs bon de suivre d’un peu plus près avant que Paris ne ressemble une fois encore à une soirée PSG au Trocadéro).

L’Assemblée Nationale, qui décidément se distingue par des prises de positions à l’emporte pièce ( Mohammed Merah blond aux yeux bleus; les rebelles syriens au grand coeur comme gouvernement représentatif du pays), avait respecté-une-minute-de-silenceTM en mémoire de cette blanche agnelle et elle s’est encore une fois ridiculisée.

Allons-nous effacer les minutes qui archivent le soutien à un voyou à l’idéologie haineuse et libre de déambuler?

Politiciens d’opérette, régime d’incapables.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s