Les fascistes de demain sont les sans-culottes d’hier

Ceux qui ont fait tomber le roi l’ont fait pour mieux protéger la Bastille.

Ils ont beau changer de culotte, de tablier, de haut-de-forme ou de couleur de chemise, c’est la même idéologie qui travaille.

Proclamant la liberté, la justice et l’intérêt publique, ces parlementaires aux petits pieds et poches profondes montrent le vrai visage de leur régime: une bastille sans Roi, des lettres de cachet sans couronne, des prisonniers politiques sans trône.

Beau programme dans lequel les prisonniers ne sont plus que politiques, les parlementaires sont intouchables et irresponsables, les innocents et victimes devenus coupables et bourreaux. Et le roi est dénoncé chaque fois plus encore comme l’incarnation de la tyrannie absolue, tyrannie qui curieusement s’aggrave à mesure que l’actualité tourne au déni de démocratie.

Aujourd’hui on enferme des innocents, on relâche des coupables et on étouffe des clubs politiques opposés…tout en dénonçant le despotisme!

En 1789, Il fallait que tout change pour que rien ne change.

Je préférais la vrai démocratie des rois de France à celle miteuse, mytho et menteuse des révolutionnaires.

20130628-033959.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s