Droit d’asile?

En accordant le droit d’asile à l’autoproclamée chef des Femens, la France accueille et protège une délinquante de droit commun.

Cette femme est en effet recherché en Ukraine pour avoir tronçonné le mémorial orthodoxe érigé à Kiev en souvenir des victimes des services bolcheviques qui procédèrent de 1917 à 1941 à des exterminations de masse. Par ce geste, elle visait soit-disant à dénoncer le procès attenté contre les « Pussy Riot » qui ont été condamnées en Russie pour incitation à la haine religieuse après avoir profané une cathédrale à Moscou.

Je partage cette idée: directement à l’asile.

Femen-Kiev-Ukraine

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s