La république est un régime d’irresponsables.

Mandat à court terme, parachutage, alternance … tout concoure à faire des décideurs politiques des irresponsables de leurs décisions.

Un engagement est décidé sous une majorité, mis en place par une autre et est supprimé par une troisième. Alors que l’inconstitutionnalité du projet est connue par tous depuis le début, et que chaque responsable laisse filer le problème pour le passer au suivant, qui est responsable? Qui assume la responsabilité du projet?

La Cour des Comptes présente un exemple d’incurie assez représentative, reprise et résumé par cet article:

Il y a maintenant près de dix ans (2004), le fisc a décidé de taxer les dividendes engrangés par certains fonds européens (OPCVM), étrangers donc, opérant en France, alors que des fonds français, eux, ne payent aucune taxe sur ces mêmes dividendes. Rappelé à l’ordre dès 2006 par l’Union Européenne à la suite de plaintes posées par les fonds étrangers, le gouvernement de l’époque s’était rapidement empressé de ne rien faire. Après lui, le déluge.

Mais le déluge ne fut pas pour le gouvernement Fillon qui lui aura succédé et a donc décidé, de 2007 à 2012, de continuer sur la même stratégie efficace : ne rien faire. Et même si l’État français sera officiellement condamné en 2009, le fisc continuera de prélever son écot, les contribuables étrangers de payer, et les fonds de se plaindre en déposant 10.000 réclamations, au point qu’il aura fallu mettre en place fin 2010 une procédure de traitement spécifique au tribunal administratif de Montreuil. Pendant ce temps, tout le monde, au gouvernement, s’en foutait.

Et stratégiquement, ils avaient raison puisqu’à présent, c’est le gouvernement Ayrault qui va devoir gérer le contentieux dont le montant total s’établit à plus de 10 milliards d’euros.

Oui, vous avez bien lu : la brochette d’incapables du gouvernement actuel va devoir gérer une ardoise de 10 milliards d’euros laissée par la précédente bande de clowns hydrocéphales.

Qui assume in fine? Le Français, les seuls qui restent en place, et règlent les additions dont ils sont victimes quand les décideurs coulent une retraite satisfaite.

Qui dans cet Etat est responsable et assume vraiment les décisions politiques aux conséquences supérieures à un simple mandat (ou plus) en France? Aucun homme politique.

Cette irresponsabilité et une forme d’impunité insupportable quand il s’agit des pouvoirs publiques. En ayant une famille au sommet, l’irresponsabilité inconséquente est limitée, étant de toute façon assumée par un descendant du coupable si débordement il y a.

Vive le Roi!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s