Peillon: une dérive sectaire à signaler à la Milvudes

Vincent Peillon, Ministre de l’Education Nationale, écrit dans son livre La Révolution Française n’Est Pas Terminée (2008):

La Révolution française est l’irruption dans le temps dans le temps de quelque chose qui n’appartient pas au temps. C’est un commencement absolu, c’est la présence et l’incarnation d’un sens, d’une régénerescence et d’une expiation du peuple français. 1789, année sans pareille, et celle de l’engendrement, par un brusque saut de l’histoire, d’un homme nouveau. La Révolution est un évênement méta-historique, c’est à dire un évênement religieux.
La Révolution implique l’oubli total de ce qui précède la Révolution, et donc l’école a un rôle fondamental, puisque l’école doit dépouiller l’enfant de toutes ses attaches prérépublicaines pour l’élever jusqu’à devenir citoyen et c’est bien une nouvelle naissance, une transubstanciation qu’opère par l’école et dans l’école cette nouvelle église, avec son nouveau clergé, sa nouvelle liturgie, ses tables de la loi.

20130918-100433.jpg.

S’approprier l’homme est une obsession totalitaire qui marque la continuité mentale, par delà la variété des circonstances, entre l’homme de 1789 et celui d’aujourd’hui. On sait oú cette idéologie mène.

Pour la Milvudes, c’est ici.

Pour protéger vos enfants de ces malades mentaux, c’est ici. En plus, ils auront de meilleurs résultats.

Publicités

Une réflexion sur “Peillon: une dérive sectaire à signaler à la Milvudes

  1. Pingback: Vite: le Roi! | Bleu, Blanc...Roi!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s