F. Hollande: « Ce n’est pas un dictateur-né, mais presque »

francois-hollande-600x338

C’est ainsi qu’un proche résume le caractère du Président Hollande!

Un caractère placide, une légitimité douteuse et un autoritarisme nerveux en guise d’autorité.

Les petits princes-à-court-terme, faibles d’une légitimité vacillante mal-assise mais gonflés d’un ego puisé aux sources d’un hasard électoral, ne peuvent que tourner à la violence pour se faire obéir.

Quand on n’est pas légitime, on n’est pas suivi.
Or, en régime représentatif, un élu n’est légitime qu’avec au moins 60% des votants, ça devient difficile pour tous représentants et c’est surtout impossible pour l’élection présidentielle, à moins de tenir sa légitimité d’ailleurs, tel Charles Gaulle.
Dans cette situation mal assise, il est alors très difficile de pouvoir réaliser quoi que ce soit, et même dans ce cas où un seul parti possède le pouvoir absolu à tous les étages administratifs.

Alors pour être obéit dans ce régime, le président finit toujours par ne plus s’embarrasser ni de morale ni de légalité. Il devient dictateur et l’Etat devient oppresseur.

Elle est belle l’idéologie révolutionnaire: c’est une machine à créer des tyrans. Le totalitarisme est fils de la révolution.

Puisqu’on vous ment en disant que la république c’est la liberté et que la monarchie c’est l’oppression…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s