Puisqu’on vous dit que la révolution fut spontanée et populaire

Mais il a quand même fallu imposer quelques petites choses…que la Convention nationale jugea indispensables de décréter pour être sure de voir son soutien populaire partout, même sur les toilettes des femmes…

Pas de cocarde tricolore? En prison!
Toujours pas de cocarde tricolore? Inscription sur les listes des supects (=peine de mort).
Arrachage de cocarde tricolore? 6 ans de prison pour profanation (sic).

L’An II de la réplique, c’est « en route vers le totalitarisme »!
Une révolution populaire, on vous dit.

20131008-220225.jpg

Source: le blog du mesnil

Publicités

Une réflexion sur “Puisqu’on vous dit que la révolution fut spontanée et populaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s