« Une minorité violente s’est emparée de tous les pouvoirs ». Ambassadeur Morris, 1793.

Gouverneur_Morris

Gouverneur MORRIS, 1752-1803

« Le gouvernement actuel est réellement despotique, en principe comme en pratique. La Convention est aujourd’hui composée d’une poignée des députés qui siégeaient à l’Assemblée législative. Cette minorité violente a réussi à s’emparer de tous les pouvoirs. Elle a fait jeter en prison ses adversaires, puis a délégué la puissance exécutive à un comité dit de « Salut Publique ». L’une des mesures ordinaires de ce gouvernement est d’envoyer, dans les départements, des commissaires munis d’une autorité illimitée (…). Ils font arrêter les citoyens suspects. Un tribunal révolutionnaire a été établi pour juger, et donne libre cours à ses passion démagogiques. La « Terreur est à l’ordre du jour », tel est le slogan à la mode parmi les patriotes.

Quel que soit dans l’avenir le sort de la France, il parait évident qu’elle sera définitivement gouvernée par un despote.

Quelle y soit conduite après avoir passé par un triumvirat ou quelque autre petit comité, peu importe. Je crois, moi, que cela arrivera et que nous somme a la veille d’une crise terrible (…) Les prisons sont déjà pleines de personnes qui se regardent comme de futures victimes. La nature recule d’horreur. »

S.E. G. Morris, le 18 octobre 1793, Lettre à Washington.
Ambassadeur plénipotentiaire des Etats-Unis à Paris.

Puisqu’on vous dit que la Grande Révolution de la liberté fut populaire et spontanée…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s