Quenelle c/ Terra Nova: l’oligarchie implose.

Quenelle c/ Terra Nova.

Laquelle aura la faveur des média? Réponse quotidiennement sur l’ensemble des relais médiagogues.

Alors que les Français subissent le plus fort déclassement de leur histoire, les autorités payées par des Français, écrasés sous les taxes, s’agitent pour quoi? Une gestuelle de scène d’un humoriste!!

Cette histoire à priori d’un ridicule affligeant est d’un sérieux bien réel: une vraie bataille se déroule en coulisses.

Nous assistons à l’explosion en plein vol de la version de « Nouvelle Société » de  Terra Nova post-68 qui s’appuie sur un électorat ni populaire ni traditionnel (juifs, gays, immigrés et bobos).

moscovici terra nova_3

Réunion Terra Nova – Pierre Moscovici, Daniel Cohn-Bendit & Olivier Ferrand

Cette Affaire d’Etat est une déchirure au cœur des soutiens du régime. Oui du régime, et pas que du PS.

La Quenelle est une diversion d’enfumage à double tours :
UN: on ne parle du bilan autant sécuritaire que politique, tous les deux désastreux.
DEUX: on fait le nettoyage parmi les clientèles autorisées sans en avoir l’air. La minorité immigrée n’est plus si minoritaire et n’entend plus rester silencieuse alors qu’on ne l’autorise qu’à grossir les troupes des priorités des minorités historiques.

Cette affaire artificielle de quenelle révèle les tensions parmi les anciens alliés et a déchiré le voile du mythe « marche blanche républicaine anti-raciste forcement d’extrême droite ».

etude_annuelle_2013_dieudonne-300x200

Les récurrentes bastonnades anti gay et le massacre de l’école religieuse juive de Toulouse a définitivement fait exploser ce conglomérat artificiel de clientèle. Les anciens porte-parole culturels de la mixité (au nom de l’héritage des discriminations du XXe siècle) se heurtent à leur propres coreligionnaires,  qui seuls autorisés à dénoncer l’anti racisme et à pouvoir défendre publiquement des valeurs traditionnelles, ont pris la mesure des choses et préfèrent s’appuyer la France traditionnelle tout en dénoncent l’aveuglement des immigrationnistes : Zemmour, Goldanel, Lévy, Finkielkraut…

Obnubilé par leur lutte idéologique contre la France traditionnelle, ces soutiens du régime ont planifié l’abandon du local franchouillard pour favoriser l’enrichissement étranger, espérant se mouvoir plus à leur aise dans une société diluée qu’ils pensaient plus ouverte. Et ils ont pris leur erreur en plein visage.

hollande-france-changement-bastille

La gueule de bois touche les minorités historiques qui ont  bien été obligé de reconnaître que le principale ennemi est leur allié, et que cet ennemi est bien réel,  lui: il tue (Halimi, Mérah…). Les dindons de la farce n’est pas ceux qui croyaient tenir les ficelles.

banderole-scandaleuse1

Grosse erreur d’analyse

Nourris d’antiracisme, les anciens alliés multiplient les associations anti racistes qui échappent au contrôle des anciennes. Les clients immigrés ne veulent plus cautionner, s’émancipent et se révoltent. Les clients de la révolution se divisent.

La créature antiraciste se retourne contre son maître, qui a pris trop tard la mesure des risques que son confortable  aveuglement idéologique a créés.  Avec tous leurs experts sociologues, ils n’ont voulu voir que l’immigration islamique et les Act’up-Femen-Crif ne tiendraient jamais ensemble. Ce n’était qu’une question de temps.

Alors on ressert les vis et on autorise des porte-paroles contrôlables ; Debbouze, oui; Dieudonné: non.
Mais les minoritaires du monde réel ne se plient plus et dénoncent exactement l’inverse, accusant le premier de trahison et soutenant la libre parole du second.

On règle alors ses comptes, sous couvert de lutte anti raciste, mais pour la première fois, la vieille antienne n’est pas dirigée principalement contre des « électeurs rancis d’une France moisie et FN », ennemis pavloviens sans risques de la bien-pensance dorée, mais contre le méchant anti-sionisme antisémite de banlieue.
Cette fois, elle vise principalement un métis en rupture du système qui est la voix porte-parole  de cette minorité alliée qui ne se soumet plus.

Violent face à face dans la nébuleuse clientéliste entre une minorité nouvelle plus tant minoritaire et les anciennes minorités qui ne veulent pas lâcher.
Alors dans ce régime, c’est Licra: oui. LGBT: oui. MRAP, CRAN etc: non.

La lutte pour la suprématie au sein des clubs d’influence du régime bat donc son plein. La bataille pour le monopole de l’accès à l’antiracisme politique est lancée.

Or, aujourd’hui, le danger pour le régime est réel. Le règlements de comptes à oligarchie corral risque fort de tourner au détriment de cette oligarchie historique : la nouvelle minorité est bien plus forte que les anciennes et aucun soutien ne viendra de la part des « Français rassis » qui pour la première fois depuis 50 ans regardent la bataille se dérouler sans eux.

En se divisant, l’oligarchie s’affaiblit. Les minorités libérales-libertaires de ce régime sont plus minoritaires que jamais alors que tout ceci arrive à un moment où la société réelle se réveille et n’est tenue que par la force des chiens de garde du ministère de l’intérieur.

Les proclamés hérauts naturels de la liberté (« Interdit d’interdire ») se montrent tels qu’ils sont réellement: interdits, censure, oppression. Et désormais ultra-ultra-minoritaires.

2014 sera-t-elle l’oppression de trop qui mettra fin à la dictature oligarchique?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s