La république tyrannicule des médiocres.

L’heure n’est toujours pas à la conciliation dans ce gouvernement minoritaire qui s’agite.

F. Hollande a gribouillé une réforme territoriale qui place les Corses avec les Picards.

M. Valls veut imposer son retournement de veste libéral dérégulateur à une majorité socialiste dirigiste par le biais d’ordonnance.

N. Belkacem veut imposer aux maires refusant cette réforme du temps scolaire mal ficelée les contrôles et sanctions des préfets, en attendant d’imposer les aberrations idéologiques du genre aux élèves et aux parents.

Enfin, C. Taubira, fidèle à elle-même, utilise les moyens de l’Etat pour vider les prisons des criminels récidivistes et arrêter les jeunes en sweat qui défilent dans le calme.

Nul n’est besoin de rappeler les autres.

Entre doxa irresponsable et fatwa libertaire,  sur fond d’échec patent, l’idéologie révolutionnaire s’impose à tous dans une course au nihilisme incroyable.

Mais cela n’étouffera pas le peuple de Géants que sont les Français. La république des médiocres se débat de plus en plus parce que son temps est compté: le masque est tombé et elle tente le tout pour le tout.

Il est donc temps de passer à autre chose, de renouer avec nos racines.

Vous trouverez un excellent article ci-après de Diego de la Vega sur Liberté Politique (Hommes d’Etat : la France contre les médiocres)

Extraits:

L’accumulation des mauvaises nouvelles sur l’état de la France fait prendre conscience du précipice qui sépare ceux qui font l’Histoire de ceux qui l’ignorent. Tandis que les Français ont soif de grandeur, les médiocres “gèrent la matérielle”. Mais la conscience du peuple n’a pas dit son dernier mot.(…)

Les Français sont orphelins en politique. La médiocrité du personnel qui la font ou prétend à l’alternance du pouvoir tend vers le point zéro, osons l’écrire : en dessous de zéro pour ceux qui nous dirigent actuellement. (…)

Lorsqu’on discute avec l’un ou l’autre de ces tyranicules de la maison de la Radio ou du palais Bourbon, on est frappé par leur absence de charisme, par leur côté commun, vulgaire et surtout leur absence de générosité. (…). Tous les partis se battent pour placer ces petits pions humains. Ceux-ci trahissent par la vulgarité de leurs sentiments ou la couardise de leur attitude une classe politique en décombre. (…) Ils ne renient rien puisqu’ils ne croient en rien.

L’absence de force morale est quasi générale, (…), chacun jouant sa partition sans génie, sans amour tragique de la France, sans passion pour un peuple en plein désarroi. Les Français sont difficiles et compliqués mais ils sont capables d’héroïsme et de génie si on les appelle à monter vers les cimes. C’est un peuple qui a besoin de grandeur.

Et maintenant, après un tel sinistre constat ?  Jean Paul II dans Centesimus annus, [écrit à propos du bloc soviétique]« On est arrivé à faire tomber un tel bloc, un tel empire… par les seules armes de la vérité et de la justice. »

À mon avis, si les rats s’agitent si fortement c’est que cette prophétie applicable au communisme hier est en train de s’appliquer aujourd’hui aux Lumières. Le temps de cette bourgeoisie médiocre, de ces parvenus qui rappellent les innombrables et sanglants bavards de la Révolution s’achève.

Pour obtenir des Hommes d’Etat, pour un pays à la hauteur de son histoire et de ses habitants, il  n’y a pas d’autres garanties que de remettre au sommet des institutions couronnant les lois fondamentales et naturelles. Vive la France royale!

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s