Winter is coming.

2015/01/img_0895.jpg

A la suite de l’attaque islamiste à Paris qui a tué 17 personnes, la France affiche bien fort ses émotions.
Cette démarche peut être pour nos compatriotes un moyen d’exprimer publiquement son indignation. C’est entendu. Mais quand c’est tout le gouvernement, nomenklatura, lobby et officines d’Etat qui défilent, ça porte un autre message: incompétence, récupération et déresponsabilisation.

-« On ne sait pas quoi faire alors on fait de l’émotionnel, en guise d’action, pour la télé ».

– On en profite pour faire de la récup’ politique et pour préparer un grand cirque à casting pour donner l’image publique d’un peuple unanime dans la rue derrière son chef soutenu par les autres chefs d’Etat : ça fera revanche d’avec la Manif pour Tous, et peut-être même qu’on amorcera une remontée dans les sondages…

– Enfin, il y a aussi cet écho qui dit en arrière-plan: « c’est pas nous, nos politiques menées depuis quarante ans sont bonnes et efficaces, regardez, tous le monde est avec nous, sauf les partis et opinions non alignés (qu’on a interdits) qu’on ne cesse de dénoncer depuis 40 ans et qui sont vraiment des salauds responsables de tout.

Voilà: c’est toute la réaction du gouvernement à une succession d’attaques multiformes, menées à l’arme de guerre ou non, sur notre territoire et contre nos compatriotes, réalisées par des titulaires du passeport français agissant aux noms de guérillas étrangères que l’Etat combat par ailleurs.

Mais qu’a-t-il à proposer comme décision correctrice et sécuritaire sérieuse et efficace, ce gouvernement?
Nixt, nada, niet, zib.

De toute façon, que peuvent-ils faire, ces guignols qui se battent pour la galerie et les postes mais qui ne contrôlent plus rien en réalité?
On s’en était déjà aperçu pendant les émeutes de 2005, puis ridiculement avec Leonarda, mais le plus inquiétant et le plus évident est apparu avec Merah et sa famille de passe-frontières.

On entend alors : plus de police, plus de credits, plus de demandes de contrôle aux frontières de l’Europe ici ou là… Bref, du vent.

De toute façon, le régime n’est pas équipé, ni matériellement ni moralement, pour lutter puisque:
– le risque est interne: il porte un passeport Français et vit sur le territoire,
– le padamlagam complice se refuse à distinguer la menace réelle de la ménagère de plus de 50 ans.

Masquant sa peur et son incompétence, le Gouvernement fait donc des ronds dans l’eau en communicant sur le risque islamophobe et d’amalgame pendant que nos banlieues célèbrent l’événement.

On peut donc s’attendre à d’autres attaquent.
Les services de sécurité étrangers nous en avertissent déjà…

Préparons-nous à un long hiver insécuritaire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s