#JeSuis… Dégoûté.

2015/01/img_0909.jpg

Le recours à cet unique slogan #JeSuisCharlie honteusement réducteur me scandalise.

Le nombre d’alternatives qui fleurissent sous « #JeSuis… » montre bien à quel point une partie de nos compatriotes sont eux-aussi indignés par cette récupération sélective et exclusive (laissons de côté celles twittées en hommage aux tueurs…).

Comment ce régime qui proclame l’union peut-il exclure certaines victimes du drame auquel tous voudraient s’associer?

Certains diront que ce slogan est un cri facile à porter tout autour du monde et qu’il englobe toutes les victimes. Je n’en suis pas sûr, et la sélection faite des partis autorisés à cette marche me conforte dans mon idée.

Ce régime sans honte fait publiquement le tri des victimes pour ne porter aux nues que celles qui appartiennent à leur système, clamant aujourd’hui liberté quand hier encore ils parlaient censure et sans doute à nouveau demain.
Ils font de Charlie Hebdo et de sa méthode le fer-de-lance post mortem de la liberté d’expression, de la république et même de la France.

2015/01/img_0895.jpg
Mais quelle arnaque!

Non, Charlie Hebdo n’était pas en guerre contre le fascisme: il était anarchiste, en guerre contre la France traditionnelle.
Non, Charlie Hebdo n’était pas la liberté d’expression : il s’asseyait graveleusement sur la libre opinion religieuse des croyants en maniant l’injure sous l’excuse de l’humour.
Non, Charlie Hebdo n’était pas le défenseur de la liberté de la presse : il était un organe de propagande d’une certaine politique.

Tout au plus était-il le thermomètre de la tolérance forcée imposé a ses victimes.

Mais Charlie Hebdo était surtout l’outil surprotégé du système, le chien d’attaque et d’insulte téléguidé par les mêmes valeurs qui sont au pouvoir.
Fils de 68, il était le frère de toutes ces valeurs pourries qui règnent au sommet, entre anarchisme, marxisme et républicanisme.

Donc aujourd’hui, derrière #JeSuisCharlie, se profile #JeSuisRépublicainAthée.

C’est pour cela que le système pleure fort et récupère le drame humain, en le résumant aux victimes qui lui importe.
Le gouvernement fait de cette légitime émotion nationale le défilé des valeurs autorisées par eux seuls.

Les autres valeurs ne comptent pas. C’est pour cela que le christian bashing bas son plein, entre deux déclarations de padamalgam; c’est la manif de la revanche. On en profite.

Cette récupération politique des pompiers pyromanes me laisse un gout immonde en bouche et l’aveuglement de nos compatriotes comme d’une partie du clergé m’inquiète.

Combien de temps ce cover up durera-t-il?
Ce régime n’est que divisions.

#JeSuisTOUTESLesVictimes.
#JeNeSuisPasRépublicain.
#JeSuisFrançais.
#JeSuisDégoûté.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s