Un régime démocratiquement saccagé

Une remarque de Jean-Christophe Gallien, sur La Tribune:

(…) Au lendemain du premier tour des élections départementales, plusieurs enseignements émergent. Première évidence, ce scrutin a d’abord été démocratiquement saccagé.
Changement de nom de l’élection, changement en profondeur du mode de scrutin, changement de la carte et du nombre des circonscriptions électorales et ultime « performance » démocratique : un vote pour élire des assemblées qui devaient disparaître et qui finalement semblent se maintenir dans l’édifice institutionnel national sans que l’on sache pour combien de temps et surtout dont ni les candidats, ni surtout les citoyens appelés à voter, ne connaissent les futures compétences !

Ce régime tourne à la -mauvaise- farce. Plus personne ne croit à leur mythe, et surtout pas les 49.71% d’abstentions.

Publicités