A vaut-l’eau…

Désabusé, Didier Migaud, premier président de la Cour des comptes depuis cinq ans, déplore l’inertie de l’Etat.

Vous avez recommandé la fermeture de certains organismes publics inutiles. L’Etat ne vous a pas suivi…Comment l’expliquez-vous ?

Il y a toujours quelqu’un qui bénéficie de 1 euro d’argent public, même mal dépensé !

A vaut-l’eau, mais pas pour tout le monde.

ici.

Publicités