Le libéralisme n’est pas la liberté

Dans bien des cas, il en est même l’opposé.

Pour combattre cette idéologie libérale multiforme qui nous étouffe, il faut reprendre les définitions exactes: le flou, tout comme l’excès de règles, crée l’ambiguïté, c’est-à-dire la corruption.

Une excellente remise à niveau de G de Thieulloy, à lire ici.

C’est bien parce que nous sommes royalistes et Français que nous tenons aux libertés et à leur corollaire indispensable, la justice, toutes bien éloignées du libéralisme.

Nous ne voulons ni licence, ni relativisme, ni naturalisme, ni économisme: seulement le Bien Commun (« Bénépublique ») et la Vérité (« Loi Naturelle »).

« Libertés, Equité, Justice »!

Publicités