Messe d’enterrement

…de Jacques Chirac.

Il y a quelque chose de plaisant à voir tous ces jean-foutres du plus haut niveau de la révolution, bien assis en rang à ronger leur frein maçonnique, leur matérialisme et leurs haines recuites les uns envers les autres (envers le mort devant ou les vivants d’à-coté d’ailleurs), restant là à écouter et à assister à une heure trente de messe PARCE QU’ILS N’ONT PAS LE CHOIX.

Un des derniers privilèges que l’Eglise peut encore imposer à ces ennemis de la France.

Délectable.